Une coproduction de ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants

Archives d’Auteur

Image

Variations Beckett

P Beckett

Publicités

Image

Chapelle d’altitude sous la neige et le soleil

APy 7


Image

Grand-maman

IMG_0804


Crépuscule, d’après Grosz

img_0001_01novembre 1994, peint pour Samuel


Le divan japonais

E 2


Image

Un secrétaire d’état monochrome (George Shultz)

IMG_0021


Portrait de PP par Laura, octobre 2016

img_4599

Portrait de Paul Picard par Laura, octobre 2016


Image

Hommage de Violetta

hommage_violetta_pour_papi2


L’Ami du Clergé : La vertu reconquise

IMG_0184
La vertu reconquise
18 octobre 1900

QUESTIONS de science ecclésiastique

Q.- – Dans un sermon que j’ai prononcé cette année sur sainte Madeleine, j’ai reproduit cette phrase tirée de l’abbé Besson, 1er vol., Panégyr., pages 95 et 96 : « Que les cœurs vraiment purs se montrent doux et compatissants à ceux qui reviennent, en se rappelant que la vertu reconquise est plus méritoire encore que la vertu conservée.»
Il ne m’est pas possible de vous dire ce que cette phrase finale a soulevé de récriminations dans mon auditoire, qui l’a trouvée scandaleuse et peu encourageante pour les âmes innocentes.
Je vous serais bien vivement reconnaissant de me dire ce qu’en pense L’Ami du Clergé.
R. – – ……………………………….
Retenons donc que dans toutes choses égales d’ailleurs, la vertu reconquise est plus méritoire que la vertu conservée ; mais que la vertu conservée peut être aussi plus méritoire que la vertu reconquise, s’il y a autant et plus d’efforts et de grâces pour la conserver que pour la reconquérir.

27 décembre 1900
QUESTIONS de science ecclésiastique

Q.- – Dans L’Ami du Clergé, page 910, vous avez un article qui ne m’agrée guère. Vous y dites en effet que « la vertu reconquise est plus méritoire que la vertu conservée. »
Et alors, d’après cette théorie, pour devenir un plus grand saint il faut d’abord se vautrer dans la fange du péché ?
Etrange doctrine, en vérité !
Et si cette doctrine était vraie, expliquez, s’il vous plaît, l’Immaculée conception ?
Expliquez encore pourquoi, dans le ciel, les vierges auront une place réservée et suivront partout l’Agneau ?
De plus le fameux « Pecca fortiter, crede fortius » de Luther serait donc devenu vrai ?
Depuis quand, s’il vous plaît ?
Pour moi, je trouve beaucoup plus juste, plus catholique et plus belle cette parole de je ne sais plus quel Père : « Le repentir est bien beau, mais l’innocence est plus belle. Le repentir, ce sont ces belles fleurs qui poussent sur nos fanges ; mais l’innocence, c’est la vertu des anges, vertu qui ne se trouve guère qu’au ciel.3

R.- – Tout doux, cher et vénéré confrère !
Relisez-nous et vous verrez que vous nous prêtez d’affreuses choses que nous n’avons pas dites, et qu’on ne saurait tirer de nos réponses par voie de conclusion.
L’innocence conservée est assurément très belle et quand elle s’élève, comme pour la sainte Vierge, au plus haut sommet de la sainteté, elle est bien supérieure à toute autre sainteté, à toute sainteté reconquise. Même à un degré inférieur, elle mérite tous nos hommages.
Mais il est au ciel des pénitents qui l’emportent sur bien d’autres saints qui ont moins péché et qui n’ont pas autant aimé : saint Pierre, saint Paul, sainte Marie-madeleine et beaucoup d’autres.


Image

Die Jungfrau, d’après Klimt

img_0007